Dylanesque

Don'tLookBack

Mardi 20 décembre 2011 à 22:00

"You think I'm over the hill
You think I'm past my prime
Let me see what you got
We can have a whoppin' good time"

(Bob Dylan - "Spirit On The Water", 2006)

Ne jamais se reposer sur ses lauriers, toujours se reconstruire, faire ce qu'il lui plaît... Dylan reste fidèle à ses principes entre 2005 et 2008 et utilise sa nouvelle voix rocailleuse au profit d'une émission de radio, d'un nouvel album studio et d'un Never Ending Tour qui, même si plus inégale, réserve toujours des moments magiques. Ah et de la peinture ainsi une autobiographie, "Chroniques, Vol.1", dont j'attends toujours la suite avec impatience. C'est d'ailleurs en 2005, grâce au merveilleux documentaire "No Direction Home, que j'ai découvert le Zim, et me voilà donc, six ans après, à continuer cette liste folle, qui touche bientôt à sa fin. Pour les demandes et les questions, c'est dans les commentaires. 

http://dylanesque.cowblog.fr/images/dylan/Dylan2006hatb.jpg

170) NET #1727 / Boston - Massachusetts, USA [15 Avril 2005]
Contenu : Joliment enregistré, ce concert vaut surtout pour une partie acoustique splendide, avec un "M. Tambourine Man" qui bénéficie de nouveaux arrangements soyeux et un "Tomorrow Is A Long Time" chanté avec tendresse (une tendresse qui se fait rare sur scène). On retrouve également des raretés comme "Hazel" ou "Chimes Of Freedom" (pas jouée depuis 2001). Donnie Herron est une belle addition au groupe, continuant le travail effectué par Larry avec de multiples instruments, tandis que Elana Fremerman (pas sur ce concert mais sur le reste du printemps) ajoute un beau violon et de nouvelles couleurs à l'ensemble. À noter également que Merle Haggard assurait la première partie dans une ambiance country qui devait sûrement bien coller à cette reprise du NET partagé entre douceur des arrangements et brutalité de la voix. 
Highlights : "M. Tambourine Man", "Hazel", "Tomorrow Is A Long Time"
Son : 8/10. 

171) NET #1790 / Rotterdam - Pays-Bas [28 Octobre 2005]
Contenu : Comme je ne l'ai pas encore beaucoup écouté, je fais l'impasse sur la tournée estivale avec Willie Nelson et sur le détour par le Canada pour débarquer directement en Europe, à l'automne. Et ce concert à Rotterdam, où la rage l'emporte sur la douceur, tellement Dylan semble se battre férocement avec les limites de sa voix pour assurer le spectacle et livrer des versions torturés de morceaux comme "Senor" ou "Love Sick". Les classiques "Ballad Of A Thin Man" et "Blind Willie McTell" sont particulièrement sombres, en particulier lorsque l'harmonica résonne, comme un mauvais présage. Quand à "Tangled Up In Blue", elle est la pépite du passage acoustique, aussi bancale que réjouissante. 
Highlights : "Senor (Tales Of Yankee Power)", "Blind Willie McTell", "Ballad Of A Thin Man"
Son : 7,5/10. 

172) NET #1805 / Birmingham - Angleterre [18 Novembre 2005]
Contenu : Le meilleur concert de 2005. On avait pas entendu un tel sens de la mélodie dans la voix du Zim depuis longtemps. C'est émouvant sur les ballades (comme "Tryin' To Get To Heaven") et jouissif lorsque le groupe s'emballe (comme sur "Honest With Me"). Bien enregistré et avec une setlist quasi-parfaite, c'est l'un des concerts les plus solides et touchants de la décennie pour Dylan et le NET.  
Highlights : "Tryin' To Get To Heaven", "Chimes Of Freedom", "Visions Of Johanna"
Son : 8/10. 

http://dylanesque.cowblog.fr/images/dylan/Dylan2006lucky.jpg

173) NET #1812 / Dublin - Irlande [27 Novembre 2005]
Contenu : Mais en étant encore plus subjectif, je dois avouer préférer Dublin, dernier concert de l'année. D'abord, parce que la set-list réunit mes chansons favorites : "Visions Of Johanna", "Boots Of Spanish Leather", "Senor", "Love Minus Zero", "Every Grain Of Sand", "Don't Think Twice", "High Water", "It's Alright Ma"... Il ne manque plus que "Queen Jane" et "Blind Willie McTell" pour atteindre la perfection. Ensuite, parce que tout comme à Birmingham, Dylan assure le spectacle avec un sens retrouvé de la mélodie tandis que Stu et Denny tissent un beau mur de guitares électriques et acoustiques et que Donnie alterne avec classe banjo, mandoline et violon.  Plus j'y pense, plus j'aime 2005. Et j'y rajoute quelques dates à revisiter : Salem, Oakland, Londres, Los Angeles et Chicago, tous très recommandables. 
Highlights : Tout ceux cités plus haut. 
Son : 8/10. 

174) NET #1911 / New York City - New York, USA [20 Novembre 2006]
Contenu : Oui, je ne m'attarde pas sur 2006, où les concerts sont tout de mêmes assez routiniers. Mais à l'automne, suite à la sortie de l'incroyable "Modern Times", les nouveaux morceaux amènent un peu de piquant et surtout d'émotion, avec par exemple les ballades "When The Deal Goes Down" ou "Nettie Moore". Ou encore un "Spirit On The Water" toujours interprété avec autant de malice que la version studio et avec un harmonica virevoltant. La voix qui ne s'arrange pas leur va en tout cas comme un gant. Et même si le son n'est pas formidable, on peut au moins avoir en direct les commentaires du public face aux nouveautés. 
Highlights : "When The Deal Goes Down", "Spirit On The Water", "High Water"
Son : 7/10. 

175) Fall 2006 Compilation [Octobre-Novembre 2006]
Contenu : Bon, si celui New York est le concert que j'écoute le plus en 2006, je ne peux pas non plus condamner tout le reste. C'est pourquoi je vous propose d'aller picorer dans les autres bons moments de cet automne ou de vous procurer une compilation. Il y a un bon "Visions of Johanna" à Auburn Hills, un chouette "Positively 4th Street" à Chicago, un "Cold Irons Bound" envoûtant à San Diego, un "The Man In Me" délicieux à Amherst, un "Thunder On The Mountain" dément à Boston, un "She Belongs To Me" rare à Seattle, un "Nettie Moore" très beau à Sacramento, et un "Queen Jane" forcément émouvant et indispensable à Stockton. Et si jamais vous écoutez avant moi ce qu'il se passe au printemps ou durant l'été 2006, vous pouvez essayez de me convaincre et de me faire découvrir à votre tour, quelques perles. 
Son : Entre 6 et 8/10. 

http://dylanesque.cowblog.fr/images/dylan/Dylan2009hollywood.jpg

176) Theme Time Radio Hour - Season One [2006-2007]
Contenu : C'est en 2006 que Dylan commence à enregistrer, dans le bus de tournée, ce qui sera la structure de cette première saison de "Theme Time Radio Hour", sa propre émission de radio diffusé une fois par semaine, entre mai 2006 et avril 2007. À travers 50 émissions, il part d'un thème général (les fleurs, le mariage, la Lune, le diable) et sélectionne les chansons appropriés, piochant dans son répertoire de vieilles chansons qu'il aimait lui-même écouter en collant son oreille contre son poste de radio étant enfant ou nous surprenant avec des choix plus récents et inattendu (les Beastie Boys ou bien les White Stripes !). Il commente les morceaux avec malice, poésie, nous livre quelques blagues et quelques révélations, se lance dans des récitations à cappella, nous souhaite un joyeux Noël et nous donne le plus ludique et passionnant des cours d'histoire sur un siècle de musique américaine. Juste après la sortie de son chef d'oeuvre d'autobiographie et d'un superbe nouvel album, c'est encore un beau cadeau offert à des fans auquel il n'a plus aucun compte à rendre (c'est sûrement à lui-même qu'il se fait plaisir). Il faut également saluer le travail remarquable des producteurs du show et des chercheurs qui ont retrouvés toutes ces chansons et ont fait un superbe travail de montage pour nous donner l'impression d'avoir Dylan dans le studio d'un immeuble imaginaire, avec la douce voix d'Ellen Barkin qui introduit le show en nous plongeant dans la nuit de la grande ville... Vous pouvez retrouvez chacune de ses émissions sur le net et je vous filerais volontiers le lien pour trouver celle qui vous intéresse. Toutes les playlists sont sur la page Wikipédia consacré à l'émission. À noter qu'une sélection des meilleurs choix musicaux de Dylan ont fait l'objet d'une sortie officielle en trois volumes.  
Dylan Talk : "Roses are red / Violets are blue / Some poems rhyme / This one does'nt" 
Highlights : Chaque émission est à écouter religieusement. 
Son : 9/10. 

177) NET #1931 / Paris [23 Avril 2007]
Contenu : Mon premier concert de Dylan. J'avais seize ans, mon père m'avait offert la place et m'avait amené à Paris pour la première fois. Une folle journée d'élections présidentielles où j'étais comme un gosse, passant mon après-midi à observer les bus de la tournées aux vitres teintés en espérant apercevoir mon idole. Où j'avais discuté avec des fans venus du monde entier qui m'avaient initiés à la notion de bootleg. Et où j'avais eu les larmes aux yeux en assistant à la magie du NET. Un concert comme les autres pour certains, un concert unique et inoubliable pour moi, qui le rééecoute encore aujourd'hui avec le même plaisir. À l'époque, ce sont les vieux morceaux, et en particulier "Like A Rolling Stone", qui m'avaient sautés aux oreilles (et cette voix, douce et rocailleuse à la fois) mais avec le recul, je découvre que les plus beaux moments sont extraits de "Modern Times". L'harmonica sur "Spirit On The Water" et l'ambiance feutrée de "Nettie Moore" me donnent encore les mêmes frissons que lorsque j'étais assis dans les gradins de Bercy, à fixer cette ombre mouvante et mystérieuse et ses musiciens déguisés comme de vieux mafieux italiens. Un jour, je trouverais le temps d'écrire un roman sur cette première expérience (renouvelée depuis, on en reparle plus loin) et en attendant, je me repasse l'enregistrement avec nostalgie. 
Highlights : "When The Deal Goes Down", "Spirit On The Water", "Nettie Moore"
Son : 7/10. 

178) NET #1975 / Adelaide - Australie [21 Août 2007]
Contenu : Assez similaire au show parisien, ce concert en Australie a le mérite d'être mieux enregistré. On y retrouve un Dylan en forme, maître de cérémonie que l'on entendrait presque sourire lorsqu'il chante "Things Have Changed" ou "Beyond The Horizon" (dont c'est la première apparition sur scène). Son harmonica et le violon de Donnie font souvent bon ménage et illuminent une performance solide qui vaut le détour rien que pour l'impressionnant "Ain't Talkin", totalement maîtrisé et envoûtant.  
Highlights : "Things Have Changed", "John Brown", "Ain't Talkin"
Son : 8/10. 

http://dylanesque.cowblog.fr/images/dylan/Dylan11.jpg

179) NET #1981-1982 / Nashville - Tennessee, USA [19 et 20 Septembre 2007]
Contenu : Malgré une qualité sonore un peu décevante, ces deux concerts à Nashville réservent de bonnes surprises : d'abord, Dylan y délaisse son piano pour reprendre sa bonne vieille guitare électrique, trop souvent mise de côté en raison de problèmes d'articulations. Et même s'il fait le minimum nécessaire mais arrive à accompagner dignement Stu et Denny sur "Meet Me In The Morning", qui est jouée ici pour la première fois sur scène depuis sa publication dans "Blood On The Tracks". Autre surprise, la venue de Jack White qui dynamise l'ensemble en jouant avec son idole comme un gamin. "Outlaw Blues" fait alors lui aussi sa première apparition scénique et ça déménage, comme prévu. "One More Cup Of Coffee", superbement reprise par le groupe de White, revient également après quasiment quinze ans d'absence. Il faut donc tendre l'oreille pour savourer le show, assez spectaculaire et sortant sans prévenir de la routine. 
Highlights : "Outlaw Blues", "One More Cup Of Coffee", "Meet Me In The Morning"
Son : Entre 6 et 7/10. 

180) Theme Time Radio Hour - Season Two [2007-2008]
Contenu : Même principe que pour la première saison, avec une diffusion sur XM Radio entre le 19 septembre 2007 et le 2 avril 2008. Seulement vingt-cinq épisodes avec une nouvelle rubrique, "Caller On Line 2" où des comédiens demandent un morceau au D.J. et celui-ci obéit. Et D.J. Bob ne se contente toujours pas de nous faire découvrir les monts et merveilles de la musique américaine, il nous amène à travers le monde dans un double épisode où on l'entend par exemple vanter les mérites d'Edith Piaf. Un double épisode également concernant les Présidents et plein de bonnes blagues et petits secrets dont seul le Zim à le secret. À télécharger et écouter au casque pour savourer pleinement la voix de cendrier pleine de malice qui s'amuse visiblement autant que nous. 
Son : 9/10. 

181) NET #2012 / Dallas - Texas, USA [23 Février 2008]
Contenu : Direction le Sud, début 2008. Mais avant de dépasser la frontière, escale à Dallas, où Bob et son groupe nous propose une nuit de blues endiablé et de ballades enfumées. Le NET reprend après quatre mois de pause (quasiment un record) et n'a pas perdu de sa superbe. Pas besoin de longtemps pour retrouver le rythme de croisière mais si ce show est aussi délectable, c'est qu'il ne passe jamais en pilotage automatique. Dylan crache chaque mot avec tellement de hargne et de venin que la presse titra "Devil Dylan" dès le lendemain. Il paraît que même une jeune fille s'est jetée sur scène dès le premier morceau. Le bootleg s'intitule "Electric Blues Nite Crash". Du solide, donc. 
Highlights : "Honest With Me", "Spirit On The Water", "Ballad Of A Thin Man"
Son : 8,5/10. 

http://dylanesque.cowblog.fr/images/dylan/Dylan2009net.jpg

182) NET #2030 / Halifax - Canada [21 Mai 2008]
Contenu : Revenu du Sud, Dylan part dans le Nord. Et livre à Halifax un beau récital, où il montre concentré, plongé dans les paroles de ses plus belles chansons. "Positively 4th Street" devient une ballade introspective tandis que "Nettie Moore" glace le sang tout en réchauffant le coeur. Le son est superbe et en écoutant de près, il y a vraiment moyen de vibrer au son des cordes vocales abîmés du Zim. 
Highlights : "Positively 4th Street", "Workingsman Blue's", "Nettie Moore"
Son : 9/10. 

183) NET #2053 / Vigo - Espagne [27 Juin 2008]
Contenu : Parfois, j'aime réunir tous mes bootlegs du NET sur mon lecteur et lancer une lecture aléatoire. En particulier avec les concerts de cette période, qui sont souvent assez homogènes et font un bruit de fond parfais pour des moments de pauses, de reflection ou tout simplement pour planer. Et parfois, alors que je suis loin dans mes pensées ou mon demi-sommeil, un moment attire mon attention et mes oreilles. Cela peut-être un solo d'harmonica, un riff bien tourné, la manière dont Dylan prononce un mot ou se lance dans un morceau avec une passion retrouvée, ça peut être le violon de Donnie ou un arrangement soyeux... C'est ce qui est arrivé avec le "Ain't Talkin' de ce concert espagnol, que je réecoute depuis en intégralité avec intérêt. On y retrouve même le rare "Handy Dandy", bancal mais adorable. 
Highlights : "Lonesome Day Blues", "Girl From The North Country", "Ain't Talkin'"
Son : 8,5/10. 

184) NET #2105 / Oneanta - New York, USA [19 Novembre 2008]
Contenu : Décidément, le Canada est bien servi en 2008. Encore un show mi-endiablée, mi-hantée, qu'on trouve rarement sur les listes des favoris, mais que j'ai découvert par hasard et que j'écoute toujours avec plaisir, tant le son est correct et la performance tient la route. Comme d'habitude, la part belle est faite aux morceaux de "Modern Times" et ils le valent bien. "The Wicked Messenger" est l'une des meilleures chansons d'intro du NET et "All Along the Watchtower" surprend toujours autant, même après l'avoir entendu 2000 fois sous toutes les sauces. Avec une voix dans cet état et autant de concerts dans les jambes, d'autres auraient abandonné. Dylan lui, part à l'aventure tous les soirs et nous offre toujours quelques trésors, des trucs uniques qui font de moi et des amateurs du NET des gens un peu dingues, mais dingues et heureux. 
Highlights : "High Water", "Nettie Moore", "All Along the Watchtower"
Son : 8/10. 

Suite et fin (de ma liste, pas de la tournée) avant Noël. 

Par KMS. le Mardi 20 décembre 2011 à 22:14
Et pas un seul des cinq concerts Londoniens de 2005 ???? Ça alors.
Par 20thCenturyBoy le Mardi 20 décembre 2011 à 22:17
Question un peu plus officielle que les bootleg que tu commentes gentiment : que vaut Tell Tales Signs ? J'ai MT et LAT en attente déjà, mais si cette période me plait TTS risque d'être intéressant..
Par dylanesque le Mardi 20 décembre 2011 à 22:32
Et bien parles-en nous des concerts londoniens KMS, je t'en prie.
Quand à Tell Tales Signs, si tu aimé "Oh Mercy" et "Time Out Of Mind" et que tu aimes OldBob en général, tu vas avoir un ou plusieurs orgasmes. Mais n'hésite pas à t'abreuver de "Love & Theft" et "Modern Times" juste avant, le plaisir sera encore plus grand.
Par Sherpa le Jeudi 22 décembre 2011 à 17:36
Merci pour tout ce boulot!!
j'ai découvert quelques perles grâce à toi!
Par kms. le Vendredi 23 décembre 2011 à 10:12
j'en avais touché deux mots ici :
http://kmskma.free.fr/?p=5260
Par term papers le Lundi 16 avril 2012 à 17:03
Reading the post, it has been observed that it is an informative blog having a lot of information for readers. A magnificent effort by the author, it must be appreciated.
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://dylanesque.cowblog.fr/trackback/3158140

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast